Comment réaliser un CV étape par étape ?

Le Cv doit en quelques minutes attirer l’attention du recruteur qui le lit et pour cela quelques règles sont à respecter pour chaque partie. En effet, il s’agit d’optimiser au maximum les données transmises par le biais de ce document.

L’accroche et l’état civil

Tous deux sont souvent sous-estimés et ont pourtant une importance capitale car ils correspondent aux premières informations lues. L’accroche permet de mettre l’accent sur une particularité du candidat, le plus souvent son adéquation avec le poste proposé en présentant le métier que la personne est habilitée à faire. Elle peut permettre de mettre un atout en valeur, comme le nombre d’années d’expérience ou une compétence en particulier. Elle est notée en caractères gras ou en italiques.

CV

L’état civil est également loin d’être anodin dans un CV et il devra avoir une présentation irréprochable pour être efficace. On cherche évidemment les coordonnées de la personne mais également qu’elle se démarque dès le début avec son prénom commençant par une lettre majuscule car il se retient alors plus facilement et donne envie d’appeler le candidat. L’adresse mail est également devenue indispensable car de nombreux rendez-vous sont donnés par ce biais.

Détailler ses compétences et sa formation

La rubrique expérience professionnelle sert à savoir où le postulant a travaillé précédemment mais ne doit pas ressembler à une longue liste car l’employeur qui le lit veut simplement savoir de quoi est capable la personne qui répond à son annonce.

De ce fait, pour chaque expérience, il s’agira de développer les tâches qui ont été réalisées dans le cadre de ce poste notamment les compétences acquises requérant une qualité particulière, une prise de responsabilités ou le management d’une équipe. Elles figureront alors comme autant d’atouts pour la personne qui recherche le candidat idéal.

CV

La rubrique formation dépend de l’expérience du candidat. S’il est à la recherche de son premier emploi, il la détaillera le plus possible pour montrer que ses connaissances peuvent être appliquées sur le terrain de façon judicieuse. Par contre, pour les personnes possédant une expérience conséquente, on ne fera figurer que le diplôme le plus important obtenu dans le cadre scolaire ou universitaire.

D’autre part, il ne faut pas hésiter à rajouter des formations en rapport avec l’offre précise comme le BAFA si on postule en tant qu’animateur ou le brevet d’aptitude aux premiers secours qui sont alors appréciables.

 Les autres connaissances et les centres d’intérêt

CVQue ce soit pour les langues étrangères ou les compétences informatiques, elles ne doivent figurer au CV uniquement si elles sont parfaitement maîtrisées et si elles sont en concordance avec l’offre. En effet si elles sont d’un intérêt indéniable pour les secrétaires, cela n’est pas le cas pour un boucher par exemple.

Il faut donc être vigilant sur l’ensemble des informations que l’on fait figurer sur ce document. Il peut également être intéressant d’illustrer son propos en détaillant des voyages à l’étranger ou des projets informatiques auxquels la personne a participé de façon efficace.

Les centres d’intérêts d’une personne sont nombreux. Néanmoins, on choisira une fois de plus ceux qui viennent compléter le CV pour apporter une valeur ajoutée à l’ensemble. En effet, pour un poste dans le social, on pourra ajouter sa pratique du bénévolat.

Les loisirs peuvent également être intéressants à condition de les détailler pour montrer sa véritable passion et la richesse de sa personnalité. Ainsi, un fan de cinéma a tout intérêt à citer ses films préférés pour donner une image de lui positive ou qui suscite la curiosité. Pour un passionné de voyages, il pourra énoncer les pays découverts.

 

Vous avez trouvé cet article utile ? Partagez-le dès maintenant :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *